vous recherchez

valider

Commune de Collinée
Logo Commune de Collinée
Logo Commune de Collinée
Visuel Commune de Collinée
   

Description de la commune

imprimer la pageenvoyer à un amiAgrandir la taille des caractèresRéduire la taille des caractères

Division administrative

Canton de Collinée (depuis 1804)  des communes : Collinée, Langourla, Le Gouray, Saint Gilles du Mené, Saint Gouëno, Saint Jacut du Mené 

Arrondissement de Dinan

Superficie : 706 ha

Le territoire de la commune a été modifié à deux reprises depuis l'Ancien Régime.
Une première fois, à travers l'arrêté du 24 octobre 1823, la commune de Collinée perd la partie de l'Epinette pour récupérer le village de Saint-Mirel en Le Gouray.
Puis par la loi du 17 mai 1856, la superficie de la commune est augmentée de la section E de la Commune de St-Gouéno avec l’annexion des villages de Saint-Thia, Launay-Messu, la Viette et les Bignons.

Population : 942 habitants (recensement de 2007)

Les habitants de Collinée sont des collinéens (adjectif ethnique - J.O, du 19 mai 1910)

Configuration paysagère

Le territoire de la commune de Collinée est entaillé de profonds vallons et possède le charme d'un paysage au relief tourmenté dont le bocage a été relativement préservé. Le remembrement opéré en 1972 a peu altéré l'aspect des zones à caractère agricole.
Le point culminant (305 mètres) est atteint aux Trois Croix et le point le plus bas se situe à 164 mètres.

Etymologie

La situation topographique de la commune de Collinée dans les Côtes d’Armor (chef-lieu de canton le plus haut du département, avec une altitude de 231 mètres) autorise à penser que son nom dérive du mot « colline ».
Mais lorsque l’on retrouve des documents anciens faisant référence à notre commune, on comprend que le toponyme « Collinée » n’est que la forme mutante du mot « Coueslinès » (1433), avec ses évolutions : « Coëtlinaix, Coellinée, Collinée ».
A signaler que dans sa forme gallo, les habitants prononcent encore : « Coët’neï ».
La première forme peut marquer la présence du lin, sous la forme de culture dans le pays, mais peut également signifier que le pays était engagé dans la transformation de cette plante, pour la confection de la toile, la culture du lin ayant été pratiquée dans la région du Trégor.
La forme gallo dont on ne peut pas mesurer l’origine dans le temps, puisqu’elle s’est transmise oralement marque peut-être l'origine réelle de ce toponyme puisque « Coët : coat, goad » (bois) et « neï » (colline), en gaulois, pourraient tout simplement signifier que le pays de Collinée s’est constitué à partir d’une colline boisée.

Devise de la commune 

"Nil Altius", Rien n'est plus haut. La commune de Collinée avec une altitude de 231 mètres à l'église, est le chef-lieu de canton le plus haut du département.

Armoiries

Les armes de Collinée ont été peintes en 1885 dans la salle du Conseil Général de l’ancienne Préfecture. Elles ont été empruntées à la famille De Talhouët de Bonamour, seigneurs de Collinée dès le quatorzième siècle, mais cette famille noble n’a plus de propriétés dans la localité à la fin de l’Ancien Régime. Les armes sont : « d’argent à trois pommes de pin versées de gueules ».
Mais il faut s’interroger sur les motivations des conseillers généraux de cette période de la fin du XIXe siècle. Le conseiller général du canton de Collinée s’appelle M. de la Noue, un conservateur résidant au château des Aubiers à Hillion. La noblesse réactionnaire a été désignée en masse au Conseil Général du département. Le vent de la monarchie souffle à Saint-Brieuc et les symboles de la noblesse refleurissent un siècle après la Révolution. Chaque commune du département est affublé d’un blason seigneurial.
Mais il faut reconnaître qu’une commune, quelle qu’elle soit, fruit de l’idéal révolutionnaire, organe de la République, avec ses citoyens et ses représentants désignés au suffrage universel, ne peut s’accommoder des symboles de la noblesse.

 

allons y
  • Commune de Collinée
  • 2 rue Simon d'Estienne
    22 330 Collinée
    tél. : 02.96.31.40.02
    fax : 02.96.34.90.58
    Mél. : mairie.collinee@wanadoo.fr
    Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h 30
    Mercredi de 9 h à 12 h